Auto. Ferrari débarque au Maroc

  • 01 Jan 2013
  • Par : Jules Crétois
  • Actualités
  • 2 commentaires(s)
Auto. Ferrari débarque au Maroc
(DR)

Après des mois de négociations, le groupe Univers Motors vient de décrocher la carte Ferrari. La marque au cheval cabré sera disponible en showroom dès l’année prochaine.

Vous vous êtes probablement déjà rêvé aux commandes d’une 458 Italia, moteur V8, rouge sang, les mains posées sur le volant à l’effigie du “Cavallino Rampante”, le cheval noir cabré… Bientôt, ceux qui en ont les moyens pourront réaliser ce rêve, et les autres pourront toujours… regarder à travers les vitrines. Car Ferrari débarque à Casablanca et sera distribuée par le groupe Univers Motors, comme nous l’a dévoilé en exclusivité La Revue Auto, magazine spécialisé récemment lancé par notre confrère Hicham Smyej. La signature effective du contrat liant le constructeur italien au groupe marocain, qui distribue entre autres les marques Honda, Chery et Seat, a eu lieu courant décembre, après des négociations qui ont duré près de dix-huit mois. “Nous avons présenté aux responsables de Ferrari un business plan sérieux, à la fois ambitieux et cohérent. Nous avons aussi vendu le marché automobile marocain, sans toutefois faire miroiter des volumes de ventes fantaisistes”, explique Mehdi Tak Tak, directeur général d’Univers Motors, groupe détenu par la société d’investissement Mutandis de Adil Douiri. Le second semestre de 2013, un showroom temporaire, avec équipes techniques spécialisées et tutti quanti, en périphérie de Casablanca, accueillera les premiers clients. Courant 2014, on assistera à l’ouverture d’un magasin dans un quartier huppé. Ferrari, marque de prestige, compte bien chouchouter ses fortunés clients : organisations de sorties entre “happy few”, visites à l’usine Maranello en Italie… Quant aux plus pressés, sachez que les carnets de commande sont d’ores et déjà ouverts.

Ferrai au Maroc

La Ferrari , une voiture au Maroc, c'est du progrès.

le maroc constitue un potentiel en consommation

je crois que ferrari ne sera pas la seule à débarquer, le maroc a du potentiel consommation, conjugué aux crises, on verra d'autres marques arrivées.

En kiosque cette semaine

Haim Botbol : « Il n’y a pas d'antisémitisme au Maroc  »
Zakaria Boualem et l'affaire de Saad Lemjarred au Koweït