Industrie. L’ONEE, ce mauvais payeur

  • 20 Mar 2013
  • Par : Hicham Oulmouddane
  • Actualités
  • 0 commentaires(s)
Industrie. L’ONEE, ce mauvais payeur
(DR)

L e réseau d’entreprises sous-traitantes du secteur énergétique vit des moments difficiles à cause des retards de paiement de leur principal donneur d’ordre, l’ONEE, qui traîne une ardoise de 5 milliards de dirhams. 700 entreprises se trouvent ainsi confrontées à un risque d’étranglement, prises à la gorge par les banques et les organismes sociaux. Ces entreprises, regroupées dans le cadre de la Fédération marocaine de l'électricité, de l’électronique et des énergies renouvelables (FENELEC), ont décidé de tirer la sonnette d’alarme et envisagent même une action en justice pour récupérer leur dû. Du côté de l’ONEE, on justifie ce retard par des difficultés passagères. Une manière de renvoyer la balle au gouvernement, qui hésite encore à entériner la hausse des prix de l’électricité, seule manière de faire sortir l’Office de Ali Fassi Fihri, et ses fournisseurs, de l’impasse.

-

En kiosque cette semaine

Haim Botbol : « Il n’y a pas d'antisémitisme au Maroc  »
Zakaria Boualem et l'affaire de Saad Lemjarred au Koweït