N° 508
Webmaster
[an error occurred while processing this directive]


Saâd Eddine El Othmani s’est entretenu avec des présidents africains en marge du sommet. (AFP)

Diplomatie. Jamais sans l’Afrique
Le Maroc, qui n’est plus membre de l’Union Africaine, a malgré tout été présent en force lors du 18ème sommet de l’organisation continentale. Saâd Eddine El Othmani, ministre des Affaires étrangères, s’est rendu à Addis-Abeba (Ethiopie) où il a pu s’entretenir avec six présidents et un bon nombre de ses homologues africains. “Le Maroc ne peut pas complètement déserter le terrain face à la RASD et son clan”, explique une source à la diplomatie marocaine. Rabat a marqué des points en marge de ce sommet. Des présidents et des chefs de diplomatie africains se sont d’ailleurs succédé à la tribune officielle pour dire que
l’absence du Maroc de l’UA est une “anomalie”. Cela augure-t-il d’une prochaine réintégration de l’Union Africaine ? “C’est envisageable, mais la question est prématurée”, répond notre source. Et puis, la raison qui a poussé Rabat à claquer la porte de cette organisation, en 1984, reste valable : la RASD est toujours membre de l’organisation panafricaine.


CAN cathodique
La CAN est très suivie par les Marocains… mais pas que sur les chaînes nationales. Selon les chiffres de l’audimat, le trio Al Aoula, 2M et Arriadia a rassemblé à peine 6,6 millions de téléspectateurs pour le match Maroc - Tunisie. On est donc loin des 9 millions de Marocains qui ont suivi le match Maroc - Algérie sur Al Aoula le 4 juin 2011. Effet Al Jazeera ? Certainement. Devant la médiocrité de la couverture médiatique des chaînes nationales, les férus de foot préfèrent migrer vers la chaîne qatarie.


Notre FBI à nous
Un Bureau central d’investigations judiciaires vient de voir le jour. L’institution est créée conjointement par le ministère de l’Intérieur et celui de la Justice. Prérogatives ? Pas la moindre information. Membres ? C’est peut-être secret défense ! Car dans le Bulletin officiel, la seule donnée présentée sur ce bureau est qu’il sera à Salé. Le reste, on n’a pas besoin de le savoir.


Journée mondiale
La dernière décision de Ban Ki Moon ne plaira pas à certains officiels marocains. L’ONU vient de décréter le 20 février “Journée mondiale de la justice sociale”. ça tombe bien pour les militants du M20, ravis de ce hasard de calendrier. Le 20 février 2011, alors qu’ils organisaient leur première marche, le secrétaire général de l’ONU prononçait un discours sur la justice sociale dans le monde, suite au déclenchement des révolutions arabes.


Campagne. Le premier fellah du royaume
Mohammed VI serait le principal bénéficiaire du nouvel accord agricole avec l’Union Européenne. C’est du moins ce qu’affirme le quotidien britannique The Daily Telegraph, qui précise que le roi est “propriétaire de plus 1200 hectares de terres agricoles, les plus fertiles du pays, et l’un des trois plus grands producteurs agricoles d’Afrique du Nord”. L’article du journal britannique s’inscrit dans une campagne farouche menée par le lobby défavorable à cet accord agricole -visant à alléger les restrictions sur l’importation des fruits et légumes du Maroc- et qui devra être soumis au vote du Parlement européen dans les prochains jours.


Le come-back d’El Hamdaoui
L’attaquant marocain de l’Ajax d’Amsterdam va enfin se remettre à taquiner la balle au plus haut niveau. Ecarté de l’équipe ajacide depuis dix-huit mois, Mounir El Hamdaoui a accepté une offre de la Fiorentina où évolue son compatriote Houcine Kharja. Reste à savoir si la nouvelle recrue fiorentine n’a pas perdu ses réflexes de buteur, qui lui ont valu en 2009 le titre de “pichichi” des Pays-Bas.


CONFIDENTIEL
C’est le divorce entre le ministère de l’Intérieur et Mena media consulting en matière de veille sur les réseaux sociaux marocains. En effet, le département de Laenser est en train d’acquérir une solution technologique de surveillance des réseaux Facebook et Twitter. Et les Français de Digimind seraient pressentis pour décrocher le marché.

Pour mieux se vendre à l’international, Casablanca finance city a fait appel au groupe Bell Pottinger, un groupe puissant de relations publiques mais qui traîne une réputation sulfureuse. Poursuivi par Wikipédia pour manipulation des pages de ses clients, BP a également été le conseiller en com’ de Pinochet, Bongo ou encore Ali Abdallah Saleh.


Manif sur pelouse
Comptant pour le tournoi Challenge espoirs, le match qui a opposé, le 28 janvier, le Raja au Kawkab de Marrakech au Complexe Moulay Rachid à Casablanca, a tourné à la débâcle générale. Ainsi, avant le début de la seconde mi-temps, la pelouse a été envahie par des centaines de supporters qui ont exprimé leur colère suite à l’élimination des Lions de la CAN. Les supporters furieux ont demandé le départ d’Eric Gerets et des membres de la fédération, obligeant l’arbitre à arrêter la rencontre.


Comarit prend l’eau
La compagnie maritime tangéroise n’est pas près de voir le bout du tunnel. Les bateaux de la Comarit, soumis à une saisie conservatoire aux ports de Sète et d’Algésiras, sont toujours interdits de lever l’ancre et risquent même d’être vendus aux enchères. “Nous sommes toujours en négociation avec les banques et les sociétés créancières pour débloquer la situation”, indique le patron de la société, Samir Abdelmoula. La compagnie traîne près de 3 millions d’euros d’arriérés.


Syrie. Le Maroc hausse le ton
Après avoir décidé le retrait de la délégation des observateurs marocains de Syrie, le 29 janvier, le Maroc s’active au Conseil de sécurité où il siège en tant que membre non permanent. Ainsi, le royaume a déposé un projet de résolution demandant à Bachar Al Assad de déléguer toute son autorité à son vice-président, qui serait chargé de former un gouvernement d’union nationale. En clair, la résolution marocaine vient porter aux Nations Unies la position officielle de la Ligue Arabe qui, comme l’Europe, réclame désormais ouvertement le départ du président syrien.


El Khalfi et la Gazelle
Le numéro de janvier - février de Gazelle, revue publiée en France et se présentant comme “le magazine de la femme maghrébine”, a été interdit au Maroc. La cause ? Encore un dessin jugé “attentatoire” au prophète Mohammed et qui accompagne une rubrique “Débats” ayant pour sujet “Peut-on rire de l’islam ?”. Il s’agit de la première censure de l’ère Mustapha El Khalfi comme ministre de la Communication.


Fausses blondes
On n’est pas près d’en finir avec la contrebande de tabac ! Selon les opérateurs, le trafic a repris du poil de la bête avec le Printemps arabe. Sur les 17,7 milliards de cigarettes écoulées en 2011, près de 2,7 milliards proviennent du marché parallèle, soit 18%. Les services de douane ont renforcé le contrôle ces dernières années avec des saisies qui sont passées de 23 millions d’unités en 2008 à 99 millions à fin 2010. Mais, décidément, la contrebande a la peau dure : le trafic a gagné du terrain en progressant de 54% sur la même période.


Unstoppable
Fait rare au Maroc : un train a déraillé, lundi 30 janvier, près de Mechraâ Belksiri. Reliant Tanger à Casablanca, le train est entré en collision avec un camion à un passage à niveau non gardé. La locomotive est sortie des rails, suivie de deux voitures de passagers. L’ONCF a affirmé qu’aucune victime n’était à déplorer si ce n’est quelques blessés, dont le machiniste. Le trafic n’a pas été interrompu, mais les trains ont été obligés d’emprunter l’ancien circuit qui passe par Sidi Kacem.


EN FORME
Le wali de Souss-Massa-Draâ a récemment lancé une grande campagne contre les constructions anarchiques dans la région d’Agadir, et notamment sur le domaine public maritime. Sous la supervision de Mohamed Boussaïd, près de 200 résidences, dont des villas, ont été rasées dans la localité d’Aghroud. Pourtant, certaines de ces résidences appartiennent à de hauts responsables et notables de la région.

EN PANNE
Le maire PAM de Tanger, Fouad El Omary, vit des jours difficiles et risque de subir le même sort que son prédécesseur. 24 élus PJD et 8 autres membres du Mouvement Populaire viennent de démissionner du conseil de la ville du détroit. Plus encore, une plainte a été déposée devant la justice pour contester le déroulement du vote du budget 2012.


Justice. Les largesses de Ramid
Attendu au tournant par les magistrats, Mustapha Ramid a très vite déjoué l’embuscade. Le ministre islamiste de la Justice et des Libertés vient en effet de négocier une augmentation de salaire pour le compte des juges. Un premier accord a été arrêté avec les Finances pour réviser les salaires des magistrats classés en bas de l’échelle. En clair, les juges de la première catégorie, qui touchent 18 200 dirhams, seront augmentés de 4800 dirhams, ceux classés à la deuxième catégorie vont passer de 12 400 à 20 000 dirhams, tandis que le salaire des magistrats classés en troisième catégorie sera dopé de presque 6000 dirhams, pour atteindre une mensualité de 15 000 dirhams.


AfriDisney à… Casablanca
Les Casablancais peuvent se réjouir. Un parc d’attractions de type Disneyland Paris devrait sortir de terre entre la capitale économique et Nouacer dans les années à venir, sur une superficie globale de 34 hectares. Le projet, d’une valeur de quatre milliards de dollars, est porté par l’émir du Qatar, Cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani.


La marche de Chabat
Le Syndicat autonome de la Formation professionnelle a organisé, lundi 30 janvier, une marche vers le siège du ministère de l’Emploi, à Rabat. Les manifestants, qui demandent le départ de Larbi Bencheikh, directeur de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), ont bénéficié d’un précieux coup de main de l’UGTM et de son chef. Hamid Chabat, embarqué à bord d’un véhicule et haut-parleur à la main, a été la star de cette marche qui a réuni près de 2000 personnes.


Festival. Mawazine, l3am zine
Les organisateurs de Mawazine maintiennent le suspense en lâchant avec parcimonie les noms des stars qui se produiront durant le festival rbati. Lundi 21 mai, place au king du raï, Khaled. Le reggaeman jamaïcain Jimmy Cliff, qui n’est plus si jeune non plus, lui succèdera le lendemain. Pour la soirée de clôture qui se tiendra le 26 mai, on aura droit à l’Américaine Mariah Carey - dont le fils, Moroccan, fêtera son premier anniversaire à quelques semaines dudit concert - se produira sur la scène Souissi, et à Wael Kfoury, crooner libanais.


Sara reine de Helsinki
Elle s’appelle Sara Chafak, elle est belle, tellement belle qu’elle a été désignée Miss Finlande 2012, lors d’un grand show télévisé. Agée de 21 ans et mannequin à ses heures, Sara est née à Helsinki, en 1990, d'un père marocain et d'une mère finlandaise. Cette étudiante en business portera les couleurs de la Finlande lors du concours mondial de beauté pour décrocher le titre Miss univers 2012.


Brad Pitt et le shit
Le malheur du Maroc fait le bonheur de Brad Pitt. Dans une interview accordée à l’hebdomadaire Hollywood Reporter Magazine, la star américaine revient sur son épisode mélancolique datant de la fin des années 90. Croulant sous le poids de son succès, l’acteur sombre dans une dépression aggravée par une consommation régulière de cannabis. Il en guérit miraculeusement lors d’un voyage au Maroc, où la pauvreté du pays lui a permis de relativiser sa propre existence.


Argan androïde
L’Arganier, qui pousse exclusivement au Maroc, risque de trouver une nouvelle terre d’accueil. La société agricole israélienne SIVAN S.M a développé une souche, qu’elle a baptisée Argan 100, qui produit des noix 10 fois plus grosses que celles de l’arganier du Souss et capables de s’adapter au climat de l’Etat hébreu. Selon le site de la chambre de commerce franco-israélienne, pas moins de 2500 arganiers nouvelle génération ont été plantés dans les régions d’Ashkelon, d’Arava et du Néguev.

Artiste. Bon pied, bon œil passés 90 ans, Mahjoubi Aherdane ne semble pas avoir perdu la main. “Ezzayegh”, ou “Amghar”, comme l’appellent les Harakis, le président du Mouvement Populaire, expose ses tableaux à Rabat depuis le 26 janvier. Le vernissage a réuni une pléiade d’hommes politiques et d’artistes.
Démissionnaire. Le président du Raja, Abdeslam Hanat, vient de jeter l’éponge. Sous les feux de la critique des supporters verts depuis l’éviction de l’ancien entraîneur Mhamed Fakir et l’élimination de la Ligue des champions africains, Hanat a attendu la fin du championnat d’hiver pour annoncer son retrait en invoquant des raisons de santé. Par ailleurs, il a appelé à la tenue d’une assemblée générale extraordinaire en mars pour désigner son successeur.
Revenant. Midhat René Bourequat, l’un des plus célèbres prisonniers du bagne de Tazmamart est arrivé au Maroc récemment. Il a répondu ainsi à la convocation du juge d’instruction de la Cour d’appel de Rabat qui a rouvert le dossier de Houcine Manouzi, disparu en 1973. Bourequat a passé d’ailleurs son séjour chez la famille Manouzi.

 
 
[an error occurred while processing this directive]